Home Towards a subjective collective cartography
QU'EST-CE QUE C'EST?
WHAT IS THIS?
WAT IS HET?
SEARCH
CONTACT

Proboscis_Urban tapestries
2007-11-06 16:57:08 - by Rafaella Houlstan-Hasaerts

JPEG - 3.8 Mo
Urban tapestries

Découvrez le travail de Proboscis sur le Net et notamment leur projet URBAN TAPESTRIES...
Proboscis part du principe selon lequel beaucoup de gens aimeraient laisser leur marque dans la ville si on leur en donnait l’occasion. Fort de cette intuition, le groupe s’est attelé à la conception d’outils d’annotation de la ville qui intègrent notamment un prototype de logiciel fonctionnant sur un téléphone portable connecté à un réseau GPS. Un groupe de participants a été convié à essayer ce prototype afin d’annoter un territoire donné sous forme de texte, de son ou de photographie (ou les trois à la fois) que l’on peut rattacher à une adresse spécifique. Les annotations ont ensuite été réunies en « chaînes » afin de constituer des circuits architecturaux, des feuilletons, des poèmes spatialisés ou encore des histoires de famille, visitables depuis Internet. Pour Proboscis, ce territoire annoté est bien plus qu’une simple représentation cartographique de l’espace social, imaginaire et anecdotique : quoi qu’immatériel, il s’agit bel et bien d’une construction, d’une chambre à nuages qui induit une spatialisation de l’espace social. A la manière des villes construites, qui superposent à travers le temps des espaces matériels, les Tapisseries Urbaines pourraient donc devenir des palimpsestes virtuels d’annotations qui se juxtaposeraient à travers le temps, visitables par nos successeurs dans quelques générations. Parallèlement à cette spatialisation virtuelle du social, chaque personne qui « annoterait » le territoire deviendrait donc architecte de son propre parcours, induisant une démocratisation ou plutôt une socialisation du spatial.