Home Towards a subjective collective cartography
QU'EST-CE QUE C'EST?
WHAT IS THIS?
WAT IS HET?
SEARCH
CONTACT
40 more maps that
Ton Bruxelles, (...)
Mapping for Niger
Villa Morel
les 9 yeux de google
Un très beau rayon
Dans et hors la (...)
L’incroyable téléphér
Dans les plis de la
Maps of Babel
Actions
Anouncements
Architecture
Art
Atlas
Ballades urbaines
carto
catalogue
collaborative
collective
commune
Conflicts
Data model
Diagram
Economy
Exploration
Free data
G.P.S
Game
gentrification
geodemographic profiling
Graphics
Humour
idées-théories
Imagination
inspiration
journal des outils
map
Mindmap
Multi-layered
politic
Print
projets
Psychogeography
Route
Satellite
sensible
software
sound
Statistics
subjective
Surveillance
Topology
transports
transversale
tresor
typographie
October 2010
September 2010
February 2010
October 2009
August 2009
March 2009
February 2009
January 2009
December 2008
October 2008
September 2008
July 2008
June 2008
May 2008
April 2008
March 2008
February 2008
January 2008
December 2007
November 2007
October 2007
September 2007
August 2007
July 2007
June 2007
March 2007
February 2007
January 2007
December 2006
November 2006
October 2006
September 2006
August 2006

"The World" by Dubaï
2009-06-15 16:37:05 - by Antoine Berlon

JPEG - 85.1 ko
The world

Cette photo-satellite issue de Google-earth représente "The World" qui est un archipel d’îles artificielles situé au large de l’Émirats-Arabes-Unis de Dubaï (golfe Persique). A termes, cet archipel représentera une planisphère où figureront tous les plus grands pays du monde.
Ce "très ambitieux projet architectural" rassemblera plus de 250 îles privées principalement allouées au tourisme. Les plus grandes fortunes du monde pourront s’offrir une île pour la modique somme de 10 millions de dollars pour les plus petites à 45 millions pour les mieux loties. Les travaux, toujours en cours, ont débuté en 2003 et devaient se stopper initialement en 2008. Il faut savoir que pour réaliser de tels édifices, une main d’œuvre, principalement d’origine étrangère travaille de manière continue, 24heure/24 et 7jours/7 dans une grande précarité.
Si vous voulez néanmoins acquérir une de ces îles, vous pouvez consulter ici le très noble site officiel.

Origine des Parisiens en 1920
2009-06-15 15:59:29 - by Antoine Berlon

PNG - 2.1 Mo
paris1920vq5

Cette carte issue du blog "Strange maps" révèle que de nombreux parisiens ne sont en réalité que des migrants issus des différentes provinces française. Bien que réalisée en 1920, cette carte porte en elle un clivage Paris/Province aujourd’hui toujours présent qui reste très marqué dans l’imaginaire collectif. A Paris, lorsque l’on désigne une Région française, on parle de Province (ainsi un habitant de la ville de Marseille devient un provinciale au même titre qu’un habitant de Nantes). En opposition, "le Provinciale", parlera de "Parigot" pour désigner un habitant d’Ile de France. Dans les deux cas, ces termes ont une connotation péjorative et ils renvoient souvent à l’opposition existante entre la ville et la campagne. La Fontaine l’avait déjà souligné au 17ème siècle avec sa fable "Rats des villes, rats des champs".
Un autre élément compris dans la légende semble également intéressant à souligner : les provinciaux arrivant à Paris ont tendance à s’installer aux alentours des gares qui desservent leurs Régions d’origines. Ainsi le 12ème arrondissement contient principalement des Avignonnais, des Provençaux et des Lyonnais alors que le 19ème accueille des Alsaciens, des Lorrains et des Franc-comtois.

Le Monde en chaussures...
2009-06-15 14:54:08 - by Antoine Berlon

JPEG - 67.8 ko
mahjoob

Cette carte a été réalisé par Emad Hajjaj, dessinateur pour le journal jordanien "Al-Ghad". Ici, chaque pays, chaque continent, est représenté par une chaussure, le limitant ainsi à un aspect communément admis. L’Amérique du Sud devient alors une chaussure de foot et les États-Unis ,une botte de cow-boy.
Source : Strange maps

Cartographie des résaux de métros Nord-Américain
2009-06-15 14:07:07 - by Antoine Berlon

GIF - 44.8 ko
subways

A première vue, ces réseaux de métro des grandes villes Nord-Américaines sont similaires. Mais les changements d’échelles appliqués à la taille des réseaux tronquent la réalité de leur étendues. Encore une fois, l’échelle est l’élément fondamentale de la justesse d’une carte. Ainsi, le système de Los Angeles est comparable à celui de Dallas et ceci par la volonté du cartographe qui décide des éléments qu’il souhaite présenter.

Source : Radical cartography

Interstices Urbains Temporaires
2009-06-08 14:04:42 - by Antoine Berlon

JPEG - 129.8 ko
interstices

Cette carte présente une tentative de représentations des interstices existant dans le quartier de La Chapelle situé dans le 18ème arrondissement parisien. Ce projet s’intéresse aux expérimentations architecturales et artistiques menées autours des interstices urbains.
Il faut entendre par "interstices", les zones territoriales résistant encore aux politiques foncières de l’aménagement urbain. La ville, dans son ensemble, dispose de quantités d’espaces vierges d’activités : on parle de terrains vagues, de friches, d’indéterminations spatiales,...Leur fonctionnements diffèrent des espaces classiques de la ville, et "l’auto-gestion" prend ici une ampleur significative.
Les objectifs de cette recherche-action sont d’explorer une série de situations urbaines interstitielles (spatiales, temporelles, institutionnelles, interculturelles…) et d’expérimenter des micro-dispositifs participatifs d’intervention artistique et architecturale à différentes échelles (quartier, ville). Pour plus d’informations, visitez le site des Interstices Urbains Temporaires

"Le monde en justifié"
2009-06-04 14:02:50 - by Antoine Berlon

JPEG - 48.2 ko
worldjustified1

Angela Detanico et Rafael Lain sont des jeunes artistes brésiliens, qui travaillent dans leur pays d’origine et en France. Ils s’intéressent à la cartographie et à la façon dont celle ci se construit et s’organise. "Typography" réunit des cartes artistiques et celle ci s’intitule "The World, Justified"

Elle montre le monde "justifié" au sens bureautique du terme...Certains se trouvent à gauche, d’autres à droite mais tous sont alignés sur des marges allant de la droite vers la gauche.
On peut donc se questionner sur la possibilité que le monde dans lequel nous vivons n’est ni de gauche, ni de droite, ni de centre, mais tout simplement « justifié ».

Une carte Belgo-centrée
2009-06-04 10:20:19 - by Antoine Berlon

JPEG - 348 ko
belgium

Cette carte revisite la géographie en centrant de manière surréaliste la Belgique au cœur de l’Europe occidentale.

Ici, la Belgique occupe la majeure partie du continent européen. Les moyennes villes belges telles que Gand, Louvain, Charleroi et Anvers sont présentées comme des mégalopoles à l’échelle du continent et des autres capitales (Londres apparait comme un simple village)..
Les Ardennes, en pleines expansions, dépassent les limites administratives classiques. Ainsi, la Suisse contient sa "Swiss Ardennes", le nord de l’Italie "l’italian Ardennes" et il existe bien sur aussi les « austrian Ardennes ».

La répartition des langues est elle aussi revisitée, de façon à ce que la France "parle un dialecte de Wallonie", l’Allemagne de l’ouest un "dialecte Luxembourgeois"et les Pays-Bas, un "dialecte Flamand".

Beaucoup d’autres éléments ont ainsi été repensé, on peut trouver la "Costa del Belges", la "Summer Belgique", etc...

Bien que surdimensionnée, cette carte présente une Belgique au cœur de l’Europe, ce qui peut se justifier au regard du rayonnement institutionnel européen que porte la Belgique en elle.
Vous pouvez visionner la carte ici