Home Towards a subjective collective cartography
QU'EST-CE QUE C'EST?
WHAT IS THIS?
WAT IS HET?
SEARCH
CONTACT
40 more maps that
Ton Bruxelles, (...)
Mapping for Niger
Villa Morel
les 9 yeux de google
Un très beau rayon
Dans et hors la (...)
L’incroyable téléphér
Dans les plis de la
Maps of Babel
Actions
Anouncements
Architecture
Art
Atlas
Ballades urbaines
carto
catalogue
collaborative
collective
commune
Conflicts
Data model
Diagram
Economy
Exploration
Free data
G.P.S
Game
gentrification
geodemographic profiling
Graphics
Humour
idées-théories
Imagination
inspiration
journal des outils
map
Mindmap
Multi-layered
politic
Print
projets
Psychogeography
Route
Satellite
sensible
software
sound
Statistics
subjective
Surveillance
Topology
transports
transversale
tresor
typographie
October 2010
September 2010
February 2010
October 2009
August 2009
March 2009
February 2009
January 2009
December 2008
October 2008
September 2008
July 2008
June 2008
May 2008
April 2008
March 2008
February 2008
January 2008
December 2007
November 2007
October 2007
September 2007
August 2007
July 2007
June 2007
March 2007
February 2007
January 2007
December 2006
November 2006
October 2006
September 2006
August 2006

Mapping architectural controversies
2010-10-29 14:26:46 - by Rafaella Houlstan-Hasaerts

Mapping Architectural Controversies (MAC) is an interactive website dedicated to students and researchers working on controversies surrounding design projects, buildings, master plans, and urban and development issues. Documenting and visualising recent controversies in architecture, it also aims to address a broader audience interested in the design of cities, spatial networks and built environments as well as planners, representatives of city government, NGOs and citizens. As it is a part of the EU-funded project MACOSPOL, Mapping Architectural Controversies draws on a variety of documental sources and visual methods to explore the multifarious connections of architecture and society.

Read more

Cabspotting
2009-05-25 11:57:07 - by Antoine Berlon

Cabspotting traces San Francisco’s taxi cabs as they travel throughout the Bay Area. The patterns traced by each cab create a living and always-changing map of city life. This map hints at economic, social, and cultural trends that are otherwise invisible. The Exploratorium has invited artists and researchers to use this information to reveal these “Invisible Dynamics.”

JPEG - 54.2 ko
intransit-03

The core of this project is the Cab Tracker. The Tracker averages the last four hours of cab routes into a ghostly image, and then draws the routes of ten in-progress cab rides over it.

The Time Lapse area of the project reveals time-varying patterns such as rush hour, traffic jams, holidays and unusual events. New projects are produced by the Exploratorium’s visiting artists and also created by the larger Cabspotting community.

Sources : cabspotting.org

I-See "Now More Than Ever"
2009-05-25 11:30:07 - by Antoine Berlon

I-See is a web-based application charting the locations of closed-circuit television (CCTV) surveillance cameras in urban environments. With iSee, users can find routes that avoid these cameras ("paths of least surveillance") allowing them to walk around their cities without fear of being "caught on tape" by unregulated security monitors.

JPEG - 25.8 ko
centerfoldmap04
GIF - 28.4 ko
iseeV1L

More informations :I-See

Cartographie des 200 forums francophones les plus populaires
2009-05-07 13:10:07 - by Antoine Berlon

JPEG - 106.1 ko
carte-forums-ouinon

Quels sont les 200 forums les plus populaires sur le web francophone, en 2008 ? Après sa cartographie subjective de la blogosphère, Ouinon répond comme à son habitude par une superbe cartographie, qui figure des données collectées.
Pour constituer cette carte, des milliers de forums francophones visités sur une période de 7 mois et près de 2000 mesurés avec au minimum 7 relevés pour chacun.

Pour résumer, c’est avant tout le nombre de messages par jour qui est pris en compte pour construire cette carte (la taille des « territoires » leur est proportionnelle). Plusieurs chiffres ont ensuite été relevés et utilisés pour fiabiliser au maximum ces données (et les relever à nouveau si besoin), notamment le nombre de visiteurs en ligne à une tranche horaire précise, le nombre de membres, le record de visiteurs en ligne simultanément, la plateforme utilisée ou encore le pays d’origine. Les explications détaillées sur le pourquoi et le comment de cette carte sont disponibles ici : http://www.ouinon.net/documents/pourquoi-comment.pdf

Cherry Blossoms- When war comes home
2009-05-06 17:05:39 - by Antoine Berlon

PNG - 374.8 ko
cherry_blossoms
PNG - 98.4 ko
bagdad_sf

Le projet Cherry Blossoms (2007) d’Alyssa Wright témoigne, avec le projet « Dead in Irak » de Joseph Delappe, d’un certain activisme outre-atlantique consistant à déplacer le monde de la guerre là où on ne l’attend pas, en faisant entrer en collision le quotidien des civils irakien vivant à Bagdad avec l’univers du promeneur dans la ville de Boston, aux Etats-Unis, pour le premier, et avec l’univers des jeux vidéos pour le second.

S’inspirant d’un mashup cartographique de l’artiste Paula Levine (Illustration 2) superposant la carte de Bagdad à celle de San Francisco - et qui n’est pas sans rappeler certaines expériences de dérives situationnistes - Alissa Wright amplifie l’impact du rapprochement des réalités irakiennes et américaines en inscrivant, à Boston, des événements - explosion d’un sac à dos rempli de confettis quand le marcheur rencontre dans son parcours la localisation relative d’un décès (par GPS) suite à un attentat recensé par les informations - dans la marche du visiteur, proposant ainsi une singulière expérience d’ubiquité et d’empathie. Elle espère par là même donner aux citoyens américains une idée plus juste d’une réalité qu’ils sous-estiment - en raison d’un certain contrôle médiatique - à savoir celle des victimes civiles de la seconde guerre du Golfe à Bagdad.
http://www.hyperurbain.org/

Meipi-espaces collaboratifs
2009-05-06 16:46:14 - by Antoine Berlon

Meipi est une plateforme collaborative qui permet aux utilisateurs de publier des informations et des contenus sur un plan de ville. Les meipis choisis se réfère à un contexte spécifique. Celui-ci peut être local s’il représente une entrée sur un lieu donné ( un meipi de Grenoble par exemple) ou thématique s’il correspond à des sujets précis ( un meipi des villes belges).

Un meipi permet donc à une communauté d’utilisateurs de rassembler l’information concernant un endroit, une thématique et ainsi constituer une base de données collaborative.

http://meipi.org/about.php

All streets
2008-12-10 10:18:30 - by Nicolas Malevé

All Streets, by Ben Fry
All streets: all of the streets in the lower 48 United States: an image of 26 million individual road segments. The last work of Ben Fry.

«The data in this piece comes from the U.S. Census Bureau’s TIGER/Line data files. The data is first parsed and filtered (to remove non-street features) using Perl. Next, using Processing, the latitude and longitude coordinates are transformed using an Albers equal-area conic projection (which gives it that curvy surface-of-the-Earth look that we’re used to), and then plotted to an enormous image that’s saved to the disk. »

Read more here for technical details and here to zoom in the project.

Où ? Ici, avec OSM !
2008-10-30 16:32:28 - by Pierre Huyghebaert

Pour répondre à une question récente (« Où se passera la semaine de workshop Busboitescartesmaps ? À Recyclart. ») d’une manière plus cartographique, utilisons Openstreemap dont la qualité ne cesse de progresser !

En utilisant le rendu Mapnik (proposé par défaut) :


View Larger Map

En utilisant le rendu OSmarender (proposé en alternative) :


View Larger Map

Et pour pousser plus loin la découverte de la modification de rendu à partir d’une base de donnée GIS : http://tile.openstreetmap.nl/ panman/styledit/

Bruxelles Social
2008-08-18 13:01:00 - by Pierre Huyghebaert

Le site Bruxelles Social offre la visualisation sur cartes de nombre d’acteurs sociaux à Bruxelles, avec une base de données très riche allant des structures d’hébergement jusqu’au agences de logements par exemple. Basé sur Urbis et développé par le CIRB, la navigation requiert -pour l’instant- l’utilisation de trois fenêtres : requête, carte et fiche détaillée.